Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

À la Une !

22 avr. 2023

Réalités contemporaines conjugales et familiales

Penser à partir des vécus

La rédaction du journal d’une importante fédération protestante spécialisée a demandé à Joan Charras-Sancho, chercheuse-associée à l’ILTP (Institut lémanique de théologie pratique) un article sur les réalités contemporaines conjugales et familiales. Puis l’a refusé l’estimant trop "clivant" pour leurs lecteurs. Sa qualité et son intérêt pour comprendre ces questions, l’interrogation sur la frilosité d’une partie des institutions protestantes, justifiaient qu’il ne reste pas dans un tiroir mais soit partagé.

Derniers articles

16 avr. 2024

S’opposer sans se massacrer : un enjeu pour l’éducation

Intervention de Jean-Marc Lamarre au colloque Marcel Mauss, figure inspirante pour l’éducation

par XaGa dans culture, démocratie, Social

Cette communication porte sur la démocratie et le conflit. D’abord du conflit dans la démocratie (s’opposer) puis de la violence extrême (se massacrer). En matière d’éducation, le conflit porte-t-il en lui le massacre comme la nuée porte l’orage ? Et faut-il en conclure : pas de discorde, mais la concorde ; pas de dissensus, mais le consensus ? Je voudrais montrer que c’est en faisant place au conflit, en en reconnaissant la légitimité et la nécessité, qu’on peut peut-être éviter le massacre.

25 mar. 2024

Impacts et impasses de la nouvelle loi immigration

Analyse critique des projets de réforme de l’aide médicale de l’État

par XaGa dans Accueil, Etrangers, Politique, réfugiés, Santé

Lors du débat sur la loi immigration votée en décembre 2023, la question de l’Aide médicale de l’État pour les étrangers en situation irrégulière a été régulièrement soulevée. Pourtant, Jean-Marie André, économiste à l’École des hautes études en santé publique démontre qu’elle représente un montant modeste par rapport à la dépense de santé couverte par la Sécurité sociale, surtout au regard des multiples risques que sa suppression feraient courir. Des pistes d’amélioration sont toutefois envisageables.

Évt. 19 nov. 2023
Pub. 9 dec. 2023

PV de l’AG biennale du 19 novembre 2023

par XaGa dans christianisme social (2 commentaires)

18 membres présents ou représentés sur 22 adhérents
Ordre du jour :
Rapport moral
Rapport financier
Election du CA

7 dec. 2023

Penser le bien commun - journée du 21 octobre 2023

Ouvrir la perspective d’un sabbat ? – par Dominique Hernandez

par XaGa dans Ancien Testament, libération, Théologie

Lecture : Exode 20, 8-11
8 Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier.
9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
10 Mais le septième jour est le sabbat de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi.
11 Car en six jours l’Éternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.
Pourquoi parler du sabbat puisque ce n’est plus une pratique dans la quasi-totalité des églises chrétiennes ?

3 dec. 2023

Penser le bien commun - journée du 21 octobre 2023

L’AVENIR ET LA MEMOIRE DES COMMUNS par Philippe KABONGO-MBAYA

par XaGa dans Evangile, christianisme social, écologie, Economie, Fraternité

Au terme de cette session sur les « Communs », nous avons droit à un « Envoi ». L’Envoi, est un mot liturgique. Une exhortation qui signifie : après l’écoute de la Parole, l’assemblée peut partir pour la mise en pratique de ce qui a été entendu. Mais un « envoi » se réduit-il toujours à un catalogue des recommandations ?
Au croisement de réflexions, souvent denses et parfois difficiles que nous avons partagées, il n’est pas rare que nous nous posions la question, quel est l’intérêt ou la pertinence du Christianisme social en tout cela ? Dès lors l’envoi peut aider à méditer le chemin qui reste à faire, les exigences de la destination également. C’est autre chose que les exhortations déclamées, épargnées de toute interrogation.

Évt. 3 dec. 2023
Pub. 20 nov. 2023

Conférence animée par Laurent Gagnebin, Eric de Bonnechose et Ambroise Monod

Christianisme spirituel et christianisme social - Wilfred MONOD (1867-1943)

par XaGa dans commémoration, christianisme social, Théologie, Wilfred Monnod

Wilfred Monod – père de Théodore Monod – pasteur à Rouen de 1898 à 1907 a joué un rôle considérable dans le protestantisme français.
Nous vous invitons à découvrir sa pensée et son héritage le
dimanche 3 décembre 2023 à 15h au 45 rue Buffon à Rouen.
Selon Wilfred Monod : « Mieux vaudrait avoir servi Jésus-Christ sans le nommer, que d’avoir nommé Jésus-Christ sans le servir. »

9 nov. 2023

Penser le bien commun - journée du 21 octobre 2023

La vie en commun par Bernard Piettre

par XaGa dans christianisme social, écologie, Economie

« Penser le bien commun », tel est titre de notre journée. La thèse que je voudrais développer ici est que nous ne pouvons penser correctement la notion de « bien commun », au sein de nos sociétés humaines, si nous ne prenons pas en considération notre relation avec le monde vivant en général, avec les non-humains composant ce monde.

9 nov. 2023

Penser le bien commun - journée du 21 octobre 2023

La pratique des communs. Approche anthropologique par Renée Koch Piettre

par XaGa dans christianisme social, écologie, Economie

On connaît l’exemple de la fresque de l’allégorie du bien commun, par Ambroglio Lorenzetti, magnifiant, sur les murs du Palazzo pubblico de Sienne, le régime communal qui fut en vigueur entre 1287 et 1355.
Le Bien Commun trône au milieu de figures allégoriques, honoré par le Conseil des 24 citoyens gouvernant Sienne. Le plus intéressant, c’est la corde qui va de la main de la Justice à celle de la Concorde, puis d’un membre à l’autre du Conseil pour finir dans la main du Bien commun, et ce sont les citoyens de Sienne, membres de son Conseil… La corde peut ligoter, paralyser (comme elle le fait de la Paix, belle femme en blanc, quand règne le mauvais gouvernement), mais elle peut aussi solidariser, et ainsi tendre au bien de tous : au bien commun.

9 nov. 2023

Penser le bien commun -journée du 21 octobre 2023

Les communs dans l’histoire européenne par Sylvette Bareau

par XaGa dans christianisme social, écologie, Economie

Depuis l’Antiquité la notion de biens communs a évolué peu à peu : pendant longtemps, seuls quelques personnages dominants et/ou leur famille étaient désignés comme propriétaires personnels des biens et pouvaient en disposer et les distribuer (souvent selon des règles bien précisées) : par exemple, en Égypte, les pharaons. Le reste de la richesse d’un espace est considéré comme commun à l’ensemble du peuple qui l’habite. Souvent cet éminent droit d’usage commun est réputé s’exercer sur le bien d’une divinité (ou d’une famille divine, au-dessus du ou des chefs politiques).