Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Nous, on se sauve nous-mêmes

Article publié

Lecture recommandée

Nous, on se sauve nous-mêmes

Sécularisation, identité paysanne et écologie

jeudi 23 septembre 2021, par :

La thèse de Mathieu Gervais, spécialiste de sociologie des religions et de science politique, détaille depuis les années 1940 les rapports mouvants entre la religion et l’agriculture en France, pour rendre compte d’une manière inédite de l’histoire agricole mais aussi des évolutions du rapport entre société, nature et religion

La remise en cause actuelle d’un modèle agricole productiviste au profit d’une agriculture écologique et paysanne s’inscrit dans la longue histoire de notre rapport à la nature. L’ouvrage souligne l’importance de la religion dans la construction des représentations de la nature par les agriculteurs, et permet de comprendre les transformations contemporaines des mondes agricoles et la manière dont les pratiques écologiques se diffusent...


Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts