Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > "La pensée politique de Paul Ricœur. Des totalitarismes au réenchantement du (...)

Article publié

Société en débat

"La pensée politique de Paul Ricœur. Des totalitarismes au réenchantement du monde."

mardi 22 mai 2018, par :

L’Oratoire du Louvre accueille pour une rencontre-débat Pierre-Olivier Monteil, docteur philosophie politique associé au Fonds Ricoeur le mardi 12 juin à 20h, 4, rue de l’Oratoire, Paris 1er.

Paul Ricœur (1913-2005) est rarement commenté pour sa pensée politique, même si elle constitue chez lui une préoccupation constante, qui traverse l’ensemble de son œuvre. Cela tient sans doute au fait que le philosophe n’a consacré aucun ouvrage au politique en tant que tel et que seul un petit nombre de ses textes politiques ont été repris sous forme de recueils (ainsi Lectures 1. Autour du politique, Seuil, 1991).

Cette situation n’est sans doute pas tout à fait le fruit du hasard, mais plutôt le fait d’une pensée post-totalitaire. Convaincu que le mal politique consiste à se prétendre détenteur d’une vérité ultime, Ricœur s’est abstenu de donner à sa réflexion l’allure d’une synthèse définitive, préférant un style qu’il qualifie lui-même de fragmentaire.
Mais il s’attache aussi à répliquer aux totalitarismes du XXe siècle en proposant une issue pour surmonter le « désenchantement du monde » théorisé par Max Weber.
Au caractère desséchant de la raison technicienne, Ricœur oppose les ressources de l’imagination, de l’inventivité du langage et de la poésie.

https://oratoiredulouvre.fr/


Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts