Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Communes théologiques > Commune du Poitou (CPO) > Le CPO adhère au Christianisme Social

Article publié

Le CPO adhère au Christianisme Social

lundi 17 décembre 2012, par :

Le CPO (Centre Protestant de l’Ouest) a décidé, lors de son Assemblée Générale du 7 décembre, d’adhérer au Christianisme Social.
Jean Alexandre rappelle l’histoire du CPO et informe de ses réalisations récentes et de ses projets.

L’histoire du Centre Protestant de l’Ouest (CPO) est caractéristique du parcours des "centres" créés par l’Église réformée de France (ERF) dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale.
Il a été installé au Vieux Logis, ancien manoir situé dans la commune de Celles-sur-Belle (Deux-Sèvres) et reçu en legs par l’ERF en 1960. Sa création a répondu à une demande émanant des Églises réformées locales, celle de la formation des membres de l’Église. Vers 1967, inspiré par la théologie de Dietrich Bonhoeffer, il a décidé de faire place à d’autres courants de pensée en intégrant dans son CA (association 1901) des catholiques et des non-croyants.
Après 68, il a pris une position caractérisée par un engagement militant ancré très à gauche, aux références marxistes, ainsi que par une réaction anti-institutionnelle vis-à-vis de l’ERF. Le cercle des adhérents s’est alors limité à ceux qui partageaient ce point de vue. L’Église a finalement cessé de payer un salaire et plusieurs bénévoles ont pris la relève.
Après une grave période de crise, le nombre des adhérents a augmenté grâce à la mobilisation des adhérents et les tensions entre l’Église et l’association se sont apaisées. La ligne directrice du CPO, lieu de confrontations et de rencontres ouvert à tous, a été la recherche du consensus, du respect mutuel et de la laïcité, ceci en revendiquant une appartenance à la mouvance culturelle du protestantisme.

En 2005, de graves difficultés financières du CPO ont amené l’Église réformée à lui reprendre le Vieux Logis et à le vendre. Décidée à continuer, l’association a pu s’installer dans la commune de Saint-Léger-de-la-Martinière (qui touche la ville de Melle) où elle dispose d’un bureau. Grâce à quelques heures de secrétariat salariées et à la fidélité de ses adhérents, elle organise aujourd’hui un voyage annuel de "tourisme intelligent" à l’étranger et, dans les locaux publics de diverses communes, des réunions et des conférences portant sur des sujets de société ou de culture théologique.

Dans la mesure où le CPO s’enracine dans un terroir semi-rural marqué par les traces laissées par le protestantisme dans l’histoire, ainsi que dans un réseau, il a longtemps pu trouver les ressources humaines assurant sa survie et le maintien de son identité comme un sas en marge des Églises. Néanmoins, l’isolement culturel certain de ses adhérents et leur désir de se situer dans un environnement plus large l’ont amené à demander à adhérer au Christianisme social (décision de l’AG du 7 décembre 2012, prise à l’unanimité).

Activité des années 2011 et 2012 :
– Conférences ou réunions d’information accompagnées souvent de repas :
Dans le désordre : l’économie du don (Arnaud Berthoud), la laïcité (Jean Baubérot), Bible et histoire (Dany Nocquet), l’engagement (Jean-Paul Nuñez), la solidarité (Olivier Brès), la nourriture bio (experts locaux), la prison (Jacques Gradt), l’œcuménisme (théologiens locaux), les populations déplacées (Geneviève Jacques), la théologie de la libération (Corinne Lanoir). Ces rencontres réunissent entre quarante et cinquante personnes en moyenne.
– Voyages en Finlande, en Belgique, pour des groupes d’une vingtaine de personnes.

Prochaines rencontres :
Le 19 janvier à Melle : Présentation et projection du film Les bêtes du Sud sauvage (2e prix œcuménique et prix d’interprétation au Festival de Cannes 2012). Au cinéma Le Méliès, avec Jean-Luc Gadreau, membre du Jury œcuménique.
– Le 10 février à Lezay : « Les migrations transsahariennes », par le RP Jan Heuft, directeur du centre "Rencontre et Développement" à Alger (en collaboration avec la Cimade et l’Église protestante unie de Lezay).
– Voyage en Roumanie début mai 2013 (il reste des places).

CPO – Présidente : Isabelle Pizon
Contact Christianisme social : Jean Alexandre, jean.alexandre2@orange.fr
18 chemin du Grand Saint-Jacques, 79500 Saint-Léger-de-la-Martinière –
associationcpo@hotmail.fr

  • #1 Le 29 janvier 2014 à 17:07, par Gérard Lacour

    Bonjour,
    permettez-moi de prendre contact par ce moyen.
    Pourriez-vous me dire comment adhérer à votre association ?
    Ma motivation est de me rapprocher de personnes qui réfléchissent à l’actualité, l’actualisation et la pertinence du Christianisme social aujourd’hui.
    Je suis membre du CP de l’EPUF de Poitiers ( ex ERF ) et par ailleurs pdt de région des Edc ( entrepreneurs et dirigeants chrétiens ). ( voir www.lesedc.org )
    Dans ce cadre, j’écris depuis presque 2 ans dans la revue du mouvement ("Dirigeants chrétiens"), sur le christianisme social.
    C’est fait systématiquement sur chaque thème de la revue en écho oecuménique de la rubrique : "Ce que dit la doctrine sociale de l’Eglise", tenue par le père Armel de Sagazan, bien connu à Celles-sur-Belle et maintenant à Niort.
    Je me demande si, pour progresser dans la recherche et l’action, il ne serait pas bon que je puisse me rapprocher de votre "commune théologique" sur le sujet, qui me semble fort intéressante.
    En espérant que cette demande retienne votre bonne attention,
    cordialement. Gérard Lacour 06 07 65 29 02 gv.lacour@wanadoo.fr


  • #2 Le 29 janvier 2014 à 17:14, par Maïeul

    Bonjour,

    il y a deux choses :
    - d’une part vous pouvez adhérer en téléchargeant le bulletin : Adhérer au mouvement du christianisme social
    - d’autre part, vous pouvez vous inscrire à des listes de discussions pour voir ce qui est faisable là où vous êtes : S’inscrire aux listes de discussions


  • #3 Le 19 janvier 2016 à 15:51, par Jocelyne Berge

    bonjour,
    je renvoie un message n’ayant pas eu de réponse au précédent.
    je représente l’association "le jardin de Michel Foucault à Vendeuvre-du-Poitou" et souhaiterait contacter des personnes ayant rencontré le philosophe ou son oeuvre dans las années 70/80.
    vos coordnnées m’ont été transmises par Simone Brunet, avocate à Poitiers.
    merci d’avance.
    cordialement
    J. Berge


  • #4 Le 19 janvier 2016 à 23:03, par Jean Alexandre

    Bonjour !
    Malheureusement, je ne connais personne qui ait connu Michel Foucault, à moins que Pierre Demeret ait eu cette chance à Paris à l’époque considérée :
    pierre.demeret@wanadoo.fr.
    Je vais tout de même poser des questions dans l’association et je vous tiendrai au courant si cela donnait des résultats.
    Cordialement,
    Jean Alexandre



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts